Rosa Bonheur

Marie Rosalie Bonheur, dite Rosa Bonheur, née le 18 mars 1822 à Bordeaux et décédée le 25 mai 1899 au chateau de By à Thomery, en Seine-et-Marne. La peintre française qui s'est spécialisée dans les représentations animalières, fréquentait avec assiduité le Louvre. Elle obtint l'autorisation de copier les oeuvres qu'elle aimait. C'est au bois de Boulogne, qui avait alors son aspect sauvage, qu'elle fit ses premières études de paysages. Jeune fille, elle s'habilla en homme pour fréquenter plus aisément les foires et les abattoirs où elle avait la possibilité d'observer et dessiner les animaux qu'on y menait.

Les cerfs par Rosa Bonheur

Très vite, les dons innés de l'adolescente pour les arts plastiques se manifestèrent avec éclat si bien, qu'âgée seulement de dix-neuf ans, elle débutait au salon de 1841 avec deux tableaux.: "Moutons" et "Chèvres et lapins". En 1843, à côté d'une toile: "Les chevaux à l'abreuvoir", elle exposa une sculpture en plâtre intitulée: "Taureau". Au salon de 1848 elle obtenait une médaille d'or et la commande d'une scène de labourage : "Labourage nivernais".

Labourage nivernais par Rosa Bonheur

Le tableau: "Le marché aux chevaux" qu'elle exposa en 1853 fut popularisée par la gravure (l'Amicale Rosa Bonheur en possède une). Ces deux dernières oeuvres placèrent Rosa Bonheur parmi les plus grands peintres de son temps.

 

Le marché aux chevaux par Rosa Bonheur

Les oeuvres qui suivirent assurèrent sa notoriété non seulement en France mais aussi à l'étranger. L'impératrice Eugénie qui l'avait visitée dans son atelier du chateau de By obtint de Napoléon III que l'artiste fut faite Chevalier de la Légion d'Honneur en 1865. Première femme à recevoir le ruban rouge, elle fut aussi la première française à être élevée au grade d'Officier en 1894, sous la IIIème République.

 


Le lion par Rosa Bonheur

 
 



Créer un site
Créer un site