Le Palais du Pharo



Le palais du Pharo à Marseille

La décision de construire une résidence impériale à Marseille revient au Prince-Président, qui lors de son voyage en septembre 1852, aurait souhaité avoir une "habitation qui aurait les pieds dans l'eau".

La ville de Marseille, pour le remercier de son intervention lors des échanges des terrains du Lazaret entre l'Etat et la ville de Marseille, acquiert ceux du plateau du Pharo et les lui offre en 1855. C'est sur ce site que Louis Napoléon Bonaparte, devenu empereur sous le nom de Napoléon III, décide de faire construire sa résidence marseillaise.



Le Palais vu du ciel

 

Les projets d' architectes furent nombreux. Celui de Vaucher et Lefuel reçut l'aval de l'Empereur. Le 15 aout 1858, jour de la fête de l'Empereur, le première pierre fut posée. Le projet de construction du Palais du Pharo était le reflet de la construction de la résidence de l'Impératrice entreprise par Napoléon III à Biarritz.

La base des évaluations de la construction était le coût de la Villa de Biarritz de l'époque, mais le montant des travaux dépassa largement les estimations. Des caves, présentes sous le batiment, ainsi qu'une décoration intérieure et extérieure très riche s'ajoutèrent au cout initial. Bien qu'identique à Biarritz avec son plan en forme de U, la résidence de Marseille, de conception plus monumentale avec son étage de combles était plus grande. De plus à Marseille on employait uniquement la pierre contrairement à la résidence basque à base de briques.

 

 



Entrée du Palais

 

A la chute de l'Empire, en 1870, la Palais du Pharo était à peine terminé et pas encore meublé. La foule vint enlever et détruire les aigles impériales des grilles et des façades de l'édifice. C'est la raison pour laquelle Napoléon III et Eugénie n'occupèrent jamais le palais. En tout ce fut plus de 1 500 000 francs de l'époque qui auraient été dépensé... sans jamais qu'il ne remplisse sa fonction de résidence impériale.

Après la confication des biens privés de Napoléon III, la ville de Marseille lui disputait la propriété du Palais. A l'issue d'un long procès et la mort de Napoléon III en exil, la propriété du Pharo revint à Eugénie. Libre d'en disposer, elle décida alors de l'offrir à Marseille.

 

Le palais vu de la mer

Transformé en 1904 en Ecole de médecine, le batiment fut partiellement réaménagé : les ailes furent surélevées et la distribution intérieure modifiée. Modifié à nouveau à la fin du XXème siècle, c'est aujourd'hui un centre de conférence qui comprent en sous sol des équipements de haute technologies.

 
 



Créer un site
Créer un site