Le rétablissement de l'Empire



Le document officiel (archives du Sénat)

Messieurs les Sénateurs

La Nation vient de manifester hautement sa volonté de rétablir l'Empire. Confiant dans votre patriotisme et vos lumières, je vous ai convoqués pour délibérer légalement sur cette grave question et vous remettre le soin de régler le nouvel ordre des choses. Si vous l'adoptez, vous penserez sans doute comme moi, que la Constitution de 1852 doit être maintenue et alors les modifications reconnues indispensables ne toucheront en rien aux bases fondamentales.

Le changement qui se prépare portera principalement sur la forme et cependant reprendre le symbole impérial est pour la France d'une immense signification. En effet dans le rétablissement de l'Empire le peuple trouve une garantie à ses intérêts et une satisfaction à son juste orgueil : ce rétablissement garantit ses intérêts en assurant l'avenir, en fermant l'ère des révolutions, en consacrant encore les conquêtes de 89. Il satisfait son juste orgueil, parce que relevant avec liberté et réflexion ce qu'il y a trente sept ans l'Europe entière avait renversé par la force des armes au milieu des désastres de la patrie, le peuple venge noblement ses revers sans faire de victimes, sans menacer aucune indépendance, sans troubler la paix du monde. Je ne me dissimule pas néanmoins tout ce qu'il y a de redoutable à accepter aujourd'hui et à mettre sur sa tête la couronne de Napoléon, mais mes appréhensions diminuent par la pensée que représentant à tant de titres la cause du peuple et la volonté nationale, ce sera la Nation qui en m'élevant au trône se couronnera elle-même.

Fait au palais de Saint-Cloud le quatre novembre mil huit cent cinquante deux.

Louis-Napoléon




 
Créé avec Créer un site
Créer un site