Les expositions universelles

Dans la deuxième moitié du XIXe siècle, les principaux pays européens, à l’initiative de la France, abaissent leur barrières douanières. Les expositions nationales, organisées pour faire connaître les nouvelles techniques industrielles, deviennent alors « universelles », c’est-à-dire internationales. Elles rassemblent les productions de tous ordres dans la double ambition e confronter les productions nationales et étrangères, et de faire le bilan de l’avancement technologique et artistique des pays. Chacune donne l’occasion de faire l’étalage de la puissance économique du pays organisateur, et porte un témoignage de la volonté d’un équilibre européen.

 



Entrée du Palais de l'industrie en 1889

Les progrès économiques de l'industrie française de cette période de l'histoire furent les plus grands. A cette occasion la France organisa sous le second empire deux grandes expositions universelles en 1855 et 1867, afin de faire connaître au monde entier les nouvelles technologies et innovations françaises. De même les nouvelles techniques envahissaient le quotidien : le gaz faisait son apparition, les rues s'éclairaient... Singer mettait sur le marché un outil révolutionnaire : la machine à coudre... toute l'industrie se métamorphosait.
 

  


La première s'ouvre à Londres en 1851. Puis la France inaugure une brillante suite d'expositions universelles. Lors de l'exposition universelle de1867, le sultan Abd-El-Kader y déclara : cette exposition marque le triomphe de la civilisation à l'Empereur Napoléon III .

 



remise des récompense lors de l'exposition universelle de 1867

Si cette Exposition provoqua l'enthousiasme du sultan, elle fut, comme la première en 1855 et celles qui suivirent, en 1878, 1889, 1900, 1931, 1937, un événement international de premier ordre.

Des monuments historiques érigés pour ces manifestations ponctuent depuis certains quartiers parisiens : en 1878 l'ancien Palais du Trocadéro, qui sera detruit en 1935 et reconstruit pour l'exposition universelle de 1937, en1889 la Tour Eiffel, en 1900 le Grand et le Petit Palais érigés sur l'emplacement de l'ancien Palais de l'industrie...

 



Le palais de l'Industrie en 1855

 

Ces grandes manifestations célèbrent aussi le progrès des nouvelles technologies comme l' électricité et le téléphone. A chaque occasion les nations du monde entier présentèrent à Paris ce qu'elles savaient réaliser de plus beau et de meilleur.

Les visiteurs venus de tous les pays s'y rencontrèrent ; Paris fut ainsi à sept reprises la capitale mondiale de la science, de la culture, des techniques, des arts de la Paix.




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site